Le vélo, plus qu’un sport

Il existe plusieurs disciplines de cyclisme sportif, et elles sont toutes différentes les unes des autres. On en recense 9 au total, certaines plus connues que d’autres. On retrouve quatre principales familles de vélos que sont le BMX, le VTT, le cyclisme sur route et le cyclisme sur piste. Chacune de ces familles regroupe elle-même différentes disciplines.

 

Le BMX 

Depuis 2008 le BMX est devenu une pratique Olympique et est composé de 2 disciplines :

  • Le Time Trial

Cela consiste en une course chronométrée où chaque pilote dispute un contre-la-montre individuel, qualificatif pour la Race.

  • La Race

Au sein de circuits fermés et très courts, 8 concurrents s’affrontent sur une piste parsemée de bosses plus ou moins hautes.

 

LE BMX FREESTYLE

Le BMX Freestyle se pratique avec un BMX mais sa mise en pratique est différente. Tout comme le BMX, il est composé de deux disciplines :

  • Le BMX freestyle park 

Il sera au programme des Jeux Olympiques de Tokyo 2022. Les participants sont jugés sur des figures qui doivent être effectuées sur tout le parcours du park. Ils sont notés sur la difficulté, l’originalité et le style des figures réalisées dans un temps limité.

  • Le BMX freestyle flatland

Pratiqué sur une surface plane avec des vélos de 20 pouces, c’est une discipline artistique et visuelle qui est jugée sur les qualités d’équilibre et d’imagination. Tout comme le BMX freestyle park, les participants sont notés sur la difficulté, l’originalité et le style des figures exécutées.

 

Le VTT 

Le VTT (Vélo Tout Terrain) est sans doute l’une des pratiques cyclistes les plus connues et celle-ci se décline en 6 disciplines :

  • L’Enduro 

Cette technique est composée de sections chronométrées appelées « spéciales » et de sections non chronométrées appelées « liaisons ». Le classement des participants est réalisé sur la base du cumul des deux temps.

  • Assistance électrique (AE)

Un VTT à assistance électrique est considéré comme un vélo quand la mise en route du moteur est uniquement conditionnée par le pédalage. L’assistance doit s’arrêter à 25km/h et la puissance nominale du moteur ne doit pas dépasser 250 watts. En compétition, la course se dispute sur un circuit, avec un départ groupé.

  • Cross-country olympique (XCO)

Cette discipline est une épreuve Olympique et elle se pratique sur des terrains variés, alternant montées et descentes en sous-bois, avec un départ arrêté en peloton de tous les concurrents.

  • Descente (DH)

C’est une épreuve individuelle contre-la-montre sur une piste uniquement en descente, parsemée d’obstacles. C’est un parcours particulièrement technique qui implique de la vitesse et un pilotage de précision.

  • VTT cross-country eliminator (XCE)

À travers un parcours technique, rapide et souvent urbain, le circuit d’une distance de 500-600m se parcourt en 1 à 2 minutes. Les qualifications se font en solitaire à travers des tours chronométrés, puis des runs de 4 contre 4 ou 6 contre 6. Les participants arrivant les premiers passent au tour suivant jusqu’à la finale.

  • VTT trial 

Au sein de cette pratique les notions d’équilibre et de maîtrise du vélo (avec les appuis uniquement grâce aux pneus), sont primordiales pour le franchissement de zones naturelles ou artificielles. Le but est de franchir la zone en mettant un pied à terre le moins souvent possible et cela dans un temps limité.

 

Le CYCLISME SUR ROUTE 

Le cyclisme sur route est une pratique du vélo très connue, elle est la plus pratiquée au sein de la FFC. C’est également une discipline Olympique.

  • Course en ligne

Sur un parcours en circuit ou linéaire, il s’agit d’une épreuve en départ groupé, où le passage sur la ligne d’arrivée détermine le classement.

  • Contre-la-montre

Sur un parcours souvent roulant, et avec un matériel spécifique pour améliorer l’aérodynamisme il s’agit de réaliser seul le meilleur temps contre la montre.

  • Loisir et cyclosportive

Il existe aussi des épreuves dites de loisir, les cyclosportives. Au nombre d’une centaine en France en 2021, les cyclosportives FFC sont ouvertes à tous et se disputent sur des parcours appréciés des cyclistes. La FFC dispose d’un classement national des coureurs hommes et femmes participant aux épreuves dites « cyclosportives » du calendrier FFC. À l’instar du golf et du tennis notamment, les licencé.e.s sont affecté.e.s à différents échelons, dits « braquets », en fonction de leur niveau de performance, sur la base des résultats des 24 mois précédents.

 

Le CYCLISME SUR PISTE

Le cyclisme sur piste est également une discipline Olympique, et se pratique sur des vélodromes couverts ou découverts. Il se décline en deux types d’épreuves différentes :

  • Épreuves de sprint 

Pour les athlètes explosifs, ces épreuves mettent en valeur la capacité à rouler très vite sur des courtes distances (moins de 2 minutes sur le vélo). Vitesse individuelle ou par équipes, kilomètre départ arrêté pour les hommes, 500 m départ arrêté pour les femmes et keirin, composent l’éventail de disciplines.

  • Épreuves de poursuite et d’endurance

Pour les athlètes plus résistants dans les efforts de 2 minutes : poursuite individuelle ou par équipes, Américaine, Course aux points, Scratch, Omnium et Demi-fond.

 

Le CYCLO-CROSS

Le Cyclo-cross est une discipline hivernale, permettant aux cyclistes sur Route et VTT de pratiquer le cyclisme en sous-bois ou sur des sentiers. Les circuits sont courts et comportent des portions à effectuer à pied.

 

Le CYCLISME EN SALLE 

Il se décompose en 2 familles :

  • Cyclisme artistique 

Comme son nom l’indique, le côté artistique est très présent. C’est une succession de mouvements et d’exercices gymniques tels que des sauts, des passages sur une bicyclette adaptée en roulant sur deux roues ou uniquement sur la roue arrière.

  • Cycle balle 

C’est un jeu par équipe de 2 personnes dont le but est d’expédier une balle dans un but de 2x2m en se servant des roues du vélo.

 

Le POLO-VÉLO

  • Le Polo-vélo

Sous forme de matchs de 2 périodes de 30 minutes, deux équipes de 5 joueurs sur un vélo dont un gardien de but s’affrontent. Les dimensions du terrain sont proches d’un terrain de foot. Tous les participants sont à vélo, seul l’arbitre est à pied.

 

  • Bike polo

Le Hardcourt bike polo est une déclinaison urbaine du Polo-vélo sur herbe. Il se pratique sur un terrain dur, le plus souvent du bitume et les participants sont munis d’un vélo et d’un maillet. Le match est de 3 contre 3 sur un terrain clôturé d’une dimension de 15mx35m. L’objectif étant de marquer 5 buts le plus rapidement possible.

 

Le VÉLO COUCHÉ

Comme son nom l’indique, il se pratique sur un vélo en position couché et propose des courses variées et ludiques telles que des épreuves de l’heure, des sprints, des tentatives de records et de longue distance.



[embed]https://youtu.be/Qd1s8FDaB9o[/embed] Zoom sur l’économie du vélo qui représente 2,5 milliards d’euros de production annuelle et 13 500 emplois répartis en plusieurs catégories.   Source : ADEME[embed]https://youtu.be/Ul5L9MGd6fY[/embed] Qu’est-ce qu’un bon aménagement ? Les aménagements doivent être présents en ville, en banlieue mais aussi en campagne. Ils doivent être continus, rassurants pour les nouveaux cyclistes, directs et adaptés au volume de trafic de demain et signalisés.   Source : ADEME[embed]https://youtu.be/XxAxDP48yLA[/embed] Danemark, Allemagne… Une vidéo qui met en lumière les différentes pratiques du vélo dans plusieurs pays européens...   Source : ADEME[embed]https://youtu.be/SoUwqS6ZERA[/embed] Développement du vélobus pour aller à l’école, aménagements cyclables de qualité… cette vidéo présente les différents moyens d’accompagnement pour permettre la banalisation de l’usage du vélo.   Source : ADEME[embed]https://youtu.be/8xqeCHqAPJQ[/embed] Accompagner le développement de l’usage de la bicyclette passe par la sécurisation de son stationnement aux deux extrémités de son stationnement.   Source : ADEME